1919: André Mazon/Fuscien Dominois, Bohême, destins croisés

Si les relations d’amitiés entre la France et les peuples de l’Est sont fortes et anciennes, elles transitent notamment grâce aux vecteurs linguistiques et à ceux qui les mettent en oeuvre.

Destins croisés que ceux d’Emmanuel Philippot et Henri Vigier. Tous deux enfants de hussards noirs, tous deux normaliens, tous deux porteurs de la culture française en Scandinavie, et des cultures scandinaves en France ; tous deux, enfin, interprètes militaires pendant la Grande Guerre.

 

L’évocation de ces deux figures vous est proposée par le Général de brigade (2S) Philippe AUGARDE.

 

2019 10 16 12 09 01


Boheme 1919 destins croises par le gbr 2s p augardeBoheme 1919 destins croises par le gbr 2s p augarde (421.08 Ko)