2017/10: LE BARRAGE, RÉCIT DES TEMPS GAULLIENS, par le Lieutenant-colonel (OLRAT) JEAN-FRANÇOIS AMBLARD :

Il faut avoir traîné ses guêtres (U.S.), ses rangers, ou ses pataugas sur les pitons pelés, les fonds de wadi, les pistes muletières, là où les vagues ne sont que des dunes et la plaine, du sable à perte de vue, pour revivre l'aventure des 1.500.000 appelés.

Recension par le Lieutenant-colonel IRAT (H) Pierre Poussin

Lcl amblard le barrageLcl amblard le barrage (263.72 Ko)